L'atelier du Sanctuaire

L'atelier du Sanctuaire

Vive les rois !

J’aime la galette…

 

J’aime la galette, savez-vous comment ?

Quand elle est bien faite

Avec de la farine dedans !

 

J’aime la galette, savez-vous comment ?

Quand elle est bien faite

Avec du sucre dedans !

 

J’aime la galette, savez-vous comment ?

Quand elle est bien faite

Avec du lait dedans !

 

J’aime la galette, savez-vous comment ?

Quand elle est bien faite

Avec du beurre dedans !

 

J’aime la galette, savez-vous comment ?

Quand elle est bien faite

Avec des œufs dedans dedans !

 

J’aime la galette, savez-vous comment ?

Quand elle est bien faite

Avec la fleur d’oranger dedans !

 

 

 

La chanson de la galette

 

 

Je suis la galette, la galette

 Je suis faite avec le blé

 Ramassé dans le grenier

 On m’a mise à refroidir

 Mais j’ai mieux aimé courir

Attrape moi si tu peux !

 

2.jpg

 

 

 

L’empereur, sa femme et le p’tit prince…

 

Lundi matin, l’empereur, sa femme et le p’tit prince

Sont venus chez moi

Pour me serrer la pince

Mais comme j’étais parti, le p’tit prince a dit :

« Puisque c’est ainsi nous reviendrons mardi ! »

 

Mardi matin, l’empereur, sa femme et le p’tit prince

Sont venus chez moi

Pour me serrer la pince

Mais comme j’étais parti, le p’tit prince a dit :

« Puisque c’est ainsi nous reviendrons mercredi ! »

 

Mercredi matin, l’empereur, sa femme et le p’tit prince

Sont venus chez moi

Pour me serrer la pince

Mais comme j’étais parti, le p’tit prince a dit :

« Puisque c’est ainsi nous reviendrons jeudi ! »

 

Jeudi matin, l’empereur, sa femme et le p’tit prince

Sont venus chez moi

Pour me serrer la pince

Mais comme j’étais parti, le p’tit prince a dit :

« Puisque c’est ainsi nous reviendrons vendredi ! »

 

Vendredi matin, l’empereur, sa femme et le p’tit prince

Sont venus chez moi

Pour me serrer la pince

Mais comme j’étais parti, le p’tit prince a dit :

« Puisque c’est ainsi nous reviendrons samedi ! »

 

Samedi matin, l’empereur, sa femme et le p’tit prince

Sont venus chez moi

Pour me serrer la pince

Mais comme j’étais parti, le p’tit prince a dit :

« Puisque c’est ainsi nous reviendrons dimanche ! »

 

Dimanche matin, l’empereur, sa femme et le p’tit prince

Sont venus chez moi

Pour me serrer la pince

Mais comme j’étais parti, le p’tit prince se vexa :

« Puisque c’est ainsi nous ne reviendrons pas ! »

 

jeuneroi.jpg

 

 



11/07/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres