L'atelier du Sanctuaire

L'atelier du Sanctuaire

Tristement d'actualité... Etait-il prémonitoire...

Le vieux

 

 

Dans la ville, au centre d'une place,

Un vieil homme, drapé d'un grand manteau,

Eveille la curiosité des gens assis aux terrasses

Des cafés. Quel est ce fou juché sur ses tréteaux ?

 

D'une voix forte il interpelle les passants,

Déclamant qu'il ne leur reste que peu de temps

Avant que ne vienne la fin du Monde et ses bouleversements.

 

«Mes Frères, ne voyez-vous pas la Terre sous vos pieds

Etouffer de toutes ces fumées, des rejets pollués ?

Qu'avez-vous donc fait de l'Eden qui vous fut donné

 

Déjà vous fêtez l'arrivée du Troisième Millénaire ;

Mais celle qui vous porte, vous nourrit, le fêtera-

T-elle ? Ou si trop exploitée, vous punira ?

Ne voyez-vous pas venir ses premières colères ?

 

La catastrophe finale s'élabore jour après jour :

Les saisons s'inversent et s'entrechoquent,

Comme si notre planète avait bouleversé son cours .

 

Des contrées entières, par le courroux des vents

Et des mers, s'écroulent sous le choc

Des tempêtes et des plus en plus nombreux ouragans ,

 

Pendant ce temps, à l'autre bout du monde,

Les plus riches produisent et détruisent encore,

Font progresser la science et exploser les bombes,

Enfouissent dans les entrailles de la Terre la Mort :

 

Déchets incorruptibles du funeste nucléaire.

Réagissez ! Laisserez-vous un tel héritage

Aux générations futures ? Le temps presse mes Frères,

Construisez dès à présent un Nouvel Age ! »

 

(écrit en 1999, et publié en 2000, Les poètes de l'An 2000, recueil sous la direction de Jacques Charpentreau, Collection Fleur d'encre, Livre de Poche Jeunesse, Hachette Livre, 2000)



24/10/2005

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres