L'atelier du Sanctuaire

L'atelier du Sanctuaire

Le Destin des fils d'Eorl

Le Destin des fils d’Eorl

 

 

Voici le domaine d’opulentes plaines,

Où prospèrent de magnifiques destriers,

Landes battues par le vent, mais que l’Isen baigne.

Son cœur est un vert joyau de fertiles prés,

Bordant les flancs des froides Montagnes Blanches

Et Fangorn l’antique forêt aux vivantes branches.

 

Son âme est le château doré de Méduseld.

Havre resplendissant d’un éclat irréel

Sous les monts couronnés de neiges éternelles.

 

C’est à travers les vastes et vertes prairies

Que s’élancent de très vaillantes chevauchées

Dont les arcs, les épées et les cœurs endurcis,

De blonds et farouches cavaliers et lanciers,

Ont brisé de l’Isengard les furieux assauts :

Les Rohirrims, du Gondor alliers et vassaux.

 

 

Le Mordor effondré, s’élève le Rohan

D’immaculées et délicates fleurs couronnent

Les tertres de Théoden et des rois d’antan,

Les terres ensemencées des récoltes donnent

Et la noirceur du deuil et du déclin cède

Le pas à la lumière d’une gloire nouvelle.

 

Les bourgs renaissent et la Passe du Rohan

S’orne de forteresses, d’Orthanc, les gardiennes,

Tandis qu’Edoras se renforce, cœur battant

Du fief du roi Eomer, fait désormais sienne

D’Emnet, les si vastes étendues herbeuses,

La paisible Entwäsh et ses courbes sinueuses.

 

Et dans cette région «d’Entre les Fleuves» aux

Lisières des trois grandes forêts, et que borne

Le grand et puissant Anduin, s’élancent tréteaux,

Arches de pierres ou délicates colonnes :

Une nouvelle alliance s’y bâtit, s’y scelle

Entre fils d’Eorl, sujets de Galadriel,

 

De Thranduil, d’Elrond, sur cette terre restés,

Entre la bannière à la monture cabrée

Et celles de feuilles ou d’étoiles brodées.

 

 Rohan.jpg



06/06/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres