L'atelier du Sanctuaire

L'atelier du Sanctuaire

La paix d'Isengard

La paix d’Isengard

 

Oui, une brise légère et fraîche murmure

Un nouveau chant d’espoir au cœur des ramures

Nouvelles et des jeunes frondaisons vert clair

Désormais maîtresses du grand cercle de pierre.

 

Ici naguère s’élevait l’orgueilleuse tour

De Saruman, dont les vastes forges en feu

Vomissaient des hordes d’orques si belliqueux,

Acres fumées et hurlements pour seuls atours.

 

 

Oui, une brise légère et fraîche murmure

Un nouveau chant d’espoir au cœur des ramures

Nouvelles et des jeunes frondaisons vert clair

Désormais maîtresses du grand cercle de pierre.

 

Le noir orgueil a abdiqué pour les douces

Campanules, hauts lierres, chênes et mousses.

Sylvebarbe, l’ancien, veille en ce sanctuaire

Pour qu’aucun sortilège n’apporte la guerre.

 

 

Oui, une brise légère et fraîche murmure

Un nouveau chant d’espoir au cœur des ramures

Nouvelles et des jeunes frondaisons vert clair

Désormais maîtresses du grand cercle de pierre.

 

Oui, en ces lieux la quiétude règne céans

Nul ne menacera les plaines du Rohan.

De cristal l’Isen baigne les prés et les bois

Des seigneurs des chevaux et d’Eomer leur roi.

 

isengard.jpg



31/07/2014

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres