L'atelier du Sanctuaire

L'atelier du Sanctuaire

2006...

Cette année fut l'année de tous les hasards et de pas mal de nouvelles orientations : il y eu des retours en arrière, des bonds en avant pas toujours très intelligents ou productifs.

 

Le hasard a voulu dans un premier temps que je retrouve de l'intérêt pour mes anciennes figurines "Chevaliers du Zodiaque", celles que l'on appelle depuis des vintages : les premières figurines dont l'armure pouvait être à la fois portée par le personnage ou installée sur le socle. A l'époque j'en avais 6, anciennes mais en très bon état.

 

De sites internet spécialisés en sites de collectionneurs bien plus chevronnés que moi, j'ai donc ressorti ces antiquités de leurs cartons et ai décidé d'en remettre une à neuf dont la peinture s'écaillait à quelques endroits.

Parcourant d'autres sites, j'ai découvert que l'on pouvait à partir de peu de choses créer des décors pour y installer ces figurines. A l'époque j'étais encore persuadé d'avoir deux mains gauches et finalement non... Bref j'ai commencé à créer d'abord de petits décors pour mes figurines préférées de l'époque.

 

Finb.jpg

 

Le loup était dès lors entré dans la bergerie et le ver s'insinua dans la pomme ! Je découvris alors une nouvelle gamme de figurines, bien plus fidèles à l'anime, et non plus dessin animé : les myth cloth. J'ai découvert les mangas papier...

Dans un premier temps je me suis procuré des vintages en réédition, puis finalement les belles myth cloths...

Et j'ai commencé à produire davantage de décors et la collectionnite aigüe est venue !

 

enlevb.jpg

 

2006 fut également marqué par la découverte d'un article de presse, découpé par mes parents. En lien avec mon ancienne passion pour le dessin et celui réactualisé pour le manga, cet article aurait pu changer pas mal de choses dans ma vie actuelle.

Il s'agissait de rencontrer une jeune artiste, apprentie mangaka. Je l'ai rejointe dans son projet.

 

A l'époque je n'avais plus touché un crayon et un bloc à dessins depuis longtemps, écrivant seulement et expérimentant la création des dioramas. Ce fut une expérience complexe qui a soulevé beaucoup de questions, développé de nouvelles compétences mais qui a aussi révélé des aspects pas vraiment très agréables de ma personnalité.

Cette collaboration ne dura que peu de temps.

Bref j'ai retiré de cette expérience assez compliquée pas mal d'enseignements.

 

 

Depuis, j'ai participé à des conventions en tant qu'exposant amateur : décors dans un premier temps, puis j'ai élargi l'éventail de mes capacités en reprenant l'illustration et le dessin (bien peu souvent à mon goût, et donc des progrès minces) et l'écriture : créations originales (Hélendi) ou inspirées de l'univers de Tolkien.

 

 

 



20/07/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres